André Sornay

André Sornay : un designer français emblématique du style vintage

 

Après un cursus à l'Ecole des Beaux-Arts de Lyon, André Sornay (1902-2000) prend la tête de  l'affaire familiale au décès de son père en 1919, à l'âge de 17 ans. Il en révolutionne totalement la production en passant de la copie de mobiliers classiques à la création de meubles modernes. Il intègre alors l'Union des Artistes Modernes aux côtés des avant-gardistes Charlotte Perriand, Pierre Chareau et Francis Jourdain.

Lignes pures et géométriques, proportions harmonieuses et très grande fonctionnalité caractérisent les créations d'André Sornay qui travaille le bois précieux comme le caoutchouc, le permatex (tissu plastifié imperméable) ou encore le métal. Si son travail ne semble être pleinement reconnu en 1925 lors de l'Exposition Internationale des Arts Décoratifs et Industriels Modernes, il obtient une médaille de bronze pour son bureau personnel en 1937, à l'Exposition Internationale des Arts et Techniques dans la Vie Moderne.

Sa consécration est due à ses techniques d'assemblage jugées révolutionnaires comme le cloutage, breveté en 1932, ou la « tigette Sornay », déposée en 1953 (voir la collection de mobilier à système tigette). Dans les années 50 et 60, André Sornay laisse les rênes de son entreprise à ses enfants, qui se tourneront vers l'édition de meubles pour les collectivités. Le designer, lui, se retire et retrouve les joies de la peinture. Il décède en 2000.

Affichage 1-24 de 80 article(s)

Menu

Paramètres

Cliquer pour plus de produits.
Aucun produit n'a été trouvé.