Michel Mortier

Michel Mortier : le parcours d'un créateur de génie

 

Né à Paris en 1925, Michel Mortier se spécialise d'abord en architecture en étudiant à l'Ecole des arts appliqués à l'industrie. A la fin de la Seconde Guerre mondiale, en 1944, il entre au Studium du Louvre, où il se tourne vers l'aménagement d'intérieur. Puis, il rejoint le département du meuble du Bon Marché, à Bruxelles.

Repéré par Marcel Gascoin, le jeune Michel devient ensuite le premier directeur de l'association d'Aménagement rationnel de l'habitation et des collectivités (Arhec), entre 1949 et 1954. Par ce biais, il rencontre Pierre Guariche et Joseph-André Motte, avec qui il fonde l'Atelier de recherche plastique (ARP) dans les années 50.

En 1959, Michel Mortier ouvre sa propre agence d'architecture d'intérieur (voir la chaise SC104 et le fauteuil et le canapé Teckel édités par Steiner dans les années 60) puis part s'initier au graphisme au Canada avant de participer à l'Exposition universelle de 1967.

Michel Mortier est lauréat de plusieurs prix, dont la Médaille d'Or de la Triennale de Milan en 1954 ou le Prix René-Gabriel en 1963, et enseigne à l'Ecole nationale supérieure des arts décoratifs de Paris, à l'Ecole des arts appliqués et à l'Ecole supérieure d'arts graphiques Penninghen. Il décède en 2015, à l'âge de 90 ans.

Menu

Paramètres

Cliquer pour plus de produits.
Aucun produit n'a été trouvé.